Bienvenue à Ferrières - Office de Tourisme

Ferrières est composée d’une kyrielle de hameaux au charme campagnard où résonnent encore les souvenirs d’une lointaine industrie métallurgique: la Rouge-Minière, Ferot-le-Fourneau. Les principales richesses de Ferrières résident aujourd’hui dans son patrimoine naturel et monumental. Séjour privilégié du touriste en quête de dépaysement, Ferrières est parcourue par un important réseau de promenades communales balisées couvrant 180 km et constitué de 15 itinéraires pédestres et 7 circuits V.T.T.,
D’une rare richesse paysagère, grâce à sa situation géographique particulière, Ferrières est agrémentée d’une architecture de qualité où châteaux, fermes de caractère et musées contribuent à maintenir son authenticité.

Le bureau du Tourisme se trouve au Centre Administratif « Le Maka », rue de Lognoul 6, à 4190 Ferrières

Ouverture
Année: 10h-12h30 / 13h30-17h we: 10h-16h (! seulement les we des vacances scolaires!)
Juillet-Août: 10h-12h30 / 13h30-17h we: 10h-16h

Ferrières

Toponymie:
FERRARIO (747): du latin «Ferraria» (lieu où on travaille le fer ou le bois); FERIERES (1049); FERRARIA (1130-1131); FERIER (XVIIe); FERRIERES (après la révolution française).
Historique:
Jusqu’à la révolution française de 1789, soit pendant plus de 1000 ans, Ferrières fit partie de la Principauté de Stavelot au sein du Comté de Logne. L’industrie du fer, dont le minerai était très abondant dans la région, s’y développa dès les premières années de notre ère. Elle atteignit sa première apogée vers 1570. Après un arrêt de 80 ans, l’industrie se prolongea jusqu’en 1840, et l’extraction jusqu’en 1871.
En juin 1964, Ferrières s’est acquis une soeur jumelle: Chablis, située dans le département de l’Yonne.

Pour plus d'informations sur Ferrières, vous pouvez consulter le site : www.colocation-etudiante.fr

MY-VILLE

Toponymie:
MY:
Cité parmi les possessions de Stavelot: MEDIS (873); MIEZ, forme romane (1159); MIES (1287); MIEUS (1352); MIEUX (1343-1384); MIEL (début XVe); MIELX et MY (fin XVe).
Origine du nom: «Medius»: au milieu.
VILLE:
UILLA (862); VILLA (à partir de 953-954)
Origine du nom: « Villa romaine »
Historique:
MY:
My était l'un des 4 fiefs chargés de la défense du château de Logne. Il y avait une haute cour de justice. La généalogie des seigneurs de My est remarquable par sa précision.
VILLE:
Jadis, le château était entouré de hautes et épaisses murailles flanquées de 4 tours dont la plus élevée comptait jusqu’à 5 étages et se voyait de loin. A cette époque, le village entourait l’ancienne église bâtie au même endroit que la nouvelle tandis que le village actuel occupe le haut de la colline derrière le château

WERBOMONT

Toponymie:
Le nom de Werbomont signifierait "Mont des sorcières", dont la racine "Werba" est traduite par Jean HAUST (Dictionnaire liégeois) par "larve de hanneton", la variante "massi warbo" signifiant "femme dégoutante".
En 1365, Werbomont est cité lors d'un recensement des revenus du monastère de Stavelot au ban de Lierneux."
Historique:
Jusque la révolution de 1789, Werbomont faisait partie du ban de Filot et de la paroisse de My. L’histoire rapporte que les macrales de Chevron, Werbomont et Grand-Trixhe se réunissaient à la chapelle de Werbomont située à la limite et sur le territoire de Chevron.

Offices de tourisme partenaires :

tourisme ardenne
office de tourisme de joinville
office de tourisme brignoles